Finale 4th Big Task des Alpes du Sud

 

Au final un bilan mitigé:

  • Une météo peu généreuse pour la région et la période
  • 5 manches sur 7 c'est pas mal, malgré des distances plutôt moyennes entre 100 et 280 km.
  • Peu de pilotes mais une très bonne cohésion entre-eux.
  • Une expérimentation en classe 2: faire voler des Swiftlights en version libre avec des Swiftlights équipés en motorisation auxiliaire électrique.
  • Un nouveau concept d'Open: les classes 5 et 2 font le même parcours sauf que les classes 2 prolongent d'environ 25 à 30 % et prennent un coefficient minorateur de 0,83. Le premier arrivé stoppe la manche.
  • Ambiance au top, des bénévoles engagés, des remorqueurs excellents, que demander de plus.
  • Une infrastructure adaptée: piste, club house, camping etc...
  • Une équipe: DE, scoreur, comité de pilotes avec les connaissances régionales de Jacques autant en météo qu'en aérologie.
  • Des circuits systématiquement taillés à la météo du jour.

 

Résultats et Tracklogs

 

Tout se trouve içi sur le site dans les onglets Résultats et Tracking:

Resultats

Tracking

Les traces des Swiftlights à motorisation doivent faire la preuve de la non présence du moteur. J'ai été le seul à expérimenter un outil de mesure avec l'Oudie IGC (version planeur). Ca fonctionne bien et nous permettra dans le futur d'envisager des compétitions de ce type. Les Swiftlights à motorisation auxiliaire ne sont que très peu impactés par le poids supplémentaire (environ 25 kg), d'ailleurs les résultats en témoignent: le Swiftlight en version vol libre gagne en souplesse et en nervosité en thermique et près du rocher mais perd légèrement en finesse en transition.

20180819 105747
20180819 105923
N71iwlzhtfapujgffc5vvg